L'art public : études de cas

Le blog des étudiants du cours FAM4500 (UQAM)

Le Retour, Luc Boyer, par Josée Courtemanche

            À l’ère actuelle, « la recherche sur la nature biologique du cancer requiert une approche interdisciplinaire et polyvalente »1, tel que le mentionne le Dr. Michel Tremblay sur la page d’accueil du site web du Complexe des sciences de la vie de l’université McGill. C’est pour illustrer cette réalité que l’artiste Luc Boyer a réalisé Le Retour dans le cadre de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics.

Photo: Liane Auger

Le Retour est une œuvre interdisciplinaire car elle intègre et fusionne diverses notions appartenant aux domaines de la sculpture, du travail de l’acier, de la médecine ainsi que de plusieurs sciences naturelles. La sculpture monumentale trône devant le nouveau Centre de recherche sur le cancer Morris et Rosalind Goodman de l’institution universitaire mentionnée ci-haut depuis son inauguration officielle le 16 septembre 2008 dernier.

            Le présent document déterminera de quelle manière Luc Boyer a su, dans la réalisation de son œuvre user de stratégies efficaces afin d’illustrer la vocation du Centre Goodman. En effet, l’œuvre de l’artiste présente une certaine polysémie relativement aux éléments formels qui y sont intégrés. Aussi, elle démontre une habile appropriation par son créateur du langage de la science et fait également écho à plusieurs  enjeux de l’art public.

           D’abord, une nette polysémie est observable dans l’œuvre de Boyer. En effet, la pièce analysée s’inscrit dans la démarche du sculpteur qui représente fréquemment des éléments biologiques et organiques dans sa production, ce qui confère à la sculpture une polysémie évidente. Le retour donne à voir des éléments formels s’apparentant aux fibres musculaires et aux ossements humains. Aussi, l’utilisation de tiges transversales rappelle les concepts de maladie, d’entrave ou de blessure. L’artiste a également choisi d’intégrer vers le haut de sa sculpture une série de sphères qui rappellent l’idée de parasites, de corps étrangers. Le traitement de surfaces et les différentes patines utilisées donnent un aspect ancien à la sculpture, ce qui renvoie à l’univers anthropologique, à la fouille, ou encore à la recherche. Puis, les tons de bruns, terreux créent une harmonie entre l’œuvre et le paysage boisé du parc du Mont-Royal qui fait face à l’institution. Ensuite, tel que mentionné ci-dessus lorsqu’il était question des sphères vers le haut de l’œuvre, Luc Boyer a su intégrer dans Le retour des éléments rappelant le modèle de la molécule d’ADN. L’artiste s’approprie ainsi une imagerie et un langage propre à la science et à la médecine. Finalement, la sculpture de l’artiste répond à certains des grands enjeux de l’art public. En effet, l’art étant une grande stratégie de communication, Boyer transmet par son œuvre des notions issues de la biologie moléculaires et de l’anatomie aux spectateurs, ce qui donne à sa pièce une portée éducative.

           Les chercheurs du Centre de recherche sur le cancer Rosalind et Morris Goodman articulent leurs travaux autour de cinq axes principaux dont métabolisme et cancer et altérations et instabilité de l’ADN. Dans cet ordre d’idées, Le retour de l’artiste abitibien Luc Boyer illustre entre autres par la polysémie de ses éléments formels la vocation du bâtiment devant lequel l’œuvre est érigée. Monsieur Boyer est atteint de la poliomyélite, maladie dégénérative communément appelée polio depuis plusieurs années. Il peut être intéressant de se questionner à savoir si un autre système de codes aurait pu être utilisé dans Le retour pour traiter du même sujet.

Publicités

No comments yet»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :